vendredi 27 mai 2011

Durant 2 semaines Nathalie a bien œuvré. La couche primaire est appliquée sur l'ensemble des plafonds de la grande pièce et de la chambre. La buanderie est aussi préparée en Tassili impression. Cette sous-couche est vraiment couvrante. Je n'avais pas réussi à masquer qq vis avec l'enduit de finition, voilà qui est fait ! Aussi, Nath a appliqué la première couche de blanc finition sur une partie de plafond qui n'est pas contigüe d'un mur à enduire.

Au préalable, j'avais poncé tous les plafonds à la girafe. Je pensais pouvoir le faire depuis le sol, mais l'outil est surtout prévu pour fonctionner parallèlement à la surface. Je l'ai donc plaqué aux 70m2 de plafond... bon pour les épaules ;) Dans la buanderie, une simple cale à poncer reliée à l'aspirateur suffisait. Le WE d'avant j'avais fermé le plafond, bouché les vis, poncé et enduit cette pièce. Pour tout ça, j'aurais préféré du grain 180 mais Merlin n'avais que du 240 en très fin. J'ai donc alterné entre 120 et 240 ce qui a fait l'affaire. Il reste le bureau à enduire et poncer avant de peindre.

Le WE dernier, était consacré à la maçonnerie. Samedi, montage du placard dans la chambre. Au total, 7m2 de briques 20x40x4 montés à chaux grise Rabot (NHL5). Rien à voir avec la Nathural !! Son comportement dans la bétonnière m'a singulièrement rappelé celui du ciment blanc... puis elle a durci beaucoup plus vite dans la brouette. Un tournée de 60litres de sable a suffit pour terminer l'ouvrage... dans la journée yc la pose des guides, le rangement de chantier et le déjeuner en famille.

Jeudi dernier congé. A/R à Tarbes pour appros : liège en plaques, enduit de lissage (12kg / 20m2), chaux en pâte 4x20kg, Fermacell (5 plaques pour finir le plafond du bureau). AmbianceBio Construction qui n'avait pas de chaux en poudre m'a envoyé chez le petit négociant du coin : SANROMAN. Incroyable les variétés de sables qu'il propose ! Lexos (Gers), Batiland blanc (Gironde), Batiland jaune (Vaucluse), sable safran (Vaucluse), rouge... pouzzolane... graviers de toutes sortes, des ocres et des oxyde, methylcellulose, la caverne d'Alibaba !

L'aprem j'ai préparé 120l d'enduit fin avec du Batisable blanc 0-2,5 et de la chaux en pâte (grecque, chère et plutôt destinée aux badigeons / 2011-11-02 ajout : c'est d'ailleurs une catastrophe en résistence, fortement déconseillé !!). Pour un sac de chaux (20kg avec son eau et 13l sans eau), j'ai mis 3 sacs de Batisable de 15l chacun. Ne connaissant pas à priori le volume d'eau nécessaire, j'ai fait une première tentative à la bétonnière avec une moitié en mélangeant d'abord charges et chaux : nul ! Donc une fois connu le volume d'eau nécessaire (4l), j'ai opéré différemment : dans une poubelle : 1 sacs de chaux entier avec 8l d'eau, le tout battu au mélangeur. Ensuite, j'ai incorporé progressivement le sable par (demi) sac. 1 heure plus tard, j'ai ajouté 2cms d'eau en surface l'avoir fermée à la truelle. Ce soir c'était nickel, j'ai arrosé 30m2 de mur gobetis pour demain...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire