samedi 6 novembre 2010

Les fourrures

Après le doublage systématique des solives (lattage) pour isoler le plafond du plancher, j'ai choisi une structure secondaire (contre-lattage) métallique. Pour des plaques Fermacell de 1cm d'épaisseur, Xella spécifie un entraxe maximum de 35cm. Etant parti au départ sur du 50cm, j'ai dû doubler et donc obtenir une fourrure toute les 25cm.

Je n'ai aucune idée des tolérances de planéités acceptables. Il doit y avoir actuellement entre 0 et 3mm ce qui me paraît beaucoup. Nous verrons bien... Dans l'immédiat il faut d'abord bâtir les murs sinon je ne pourrai pas remplir mes doublages de liège jusqu'en haut. Il faut aussi poser soigneusement le pare poussière qui retiendra la ouate de cellulose en flocons du plancher. Celle-ci servira d'abord d'isolant thermique en attendant d'aménager le haut, puis phonique.



Dans la chambre, la poutre n'est pas apparante. Afin de respecter l'entraxe, j'ai préféré doubler dans l'autre sens ci-dessus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire